"Aventure en Oisans"

Publié le par Laurent

Samedi 18 juin, nous partons à 5 de St Priest (Francesca, Agnès, Joseph, Alex et moi), direction le massif de L’Oisans, pour monter au refuge de La Lavey. La météo est meilleure que prévue. Seules quelques petites averses ponctuent la montée.

Le refuge est plein mais l’accueil est chaleureux de la part des gardiens : le repas est précédé d’un apéro. Nous nous régalons avec le poulet tandoori, pas banal pour un refuge.

Dimanche matin, nous partons en direction du lac des Bêches. L’arrivée au lac se termine dans la neige (et oui il a neigé dans la nuit en altitude). Les sommets sont plâtrés et l’arrivée du soleil nous permet de découvrir de somptueux paysages alpins. La séance photo peut commencer. Des passages de brume font apparaitre puis disparaitre les sommets. Le lac est encore bien enneigé pour la saison.

Nous redescendons tranquillement jusqu’au refuge, décidés à boire un coup, avant la redescente vers la civilisation. C’est le début de notre aventure. Le gardien nous apprend que la route de St Christophe est coupée, suite à un éboulement et que nous ne pourrons pas rentrer à la maison.

Tout le monde redescend dans la vallée, à part notre groupe SPM et la gardienne du refuge.

Un renard s’invite, et nous l’approchons à moins de 2 mètres, incroyable pour un tel animal.

Nous entamons ensuite un épique jeu de cartes : le UNO, qui nous permet de bien nous détendre.

Nous sommes en communication téléphonique (via le téléphone du refuge, les portables ne passant pas) avec l’office du tourisme de St Christophe, qui prépare notre rapatriement du lendemain, vers la civilisation.

La gardienne nous mitonne du poisson et de la tarte aux pommes. 2 tournées d’apéros précèdent cet excellent repas.

Le refuge est à nous, et nous passons une excellente soirée.

Lundi matin, lever à 5h15 puis départ à 6H, pour redescendre sur St Christophe.

Après 2 h de marche, nous sommes chaleureusement accueillis à l’office du tourisme, où café et thé nous sont servis, pendant que le groupe montagne de la gendarmerie sécurise un sentier de descente vers le Plan du lac, en contrebas de St Christophe.

Les personnes les plus fragiles (enfants, femmes enceintes,…) redescendent en hélicoptère.

Après 1h et demi de marche, nous atteignons le car, qui doit nous redescendre à Bourg d’Oisans. Nous sommes précédés par 2 motards de la gendarmerie qui bloquent la circulation à chaque intersection, afin de faciliter notre route de St Christophe à Bourg d’Oisans. C’est surréaliste, nous sommes assimilés à des chefs d’états (manque plus que la garde républicaine ).

Après une nouvelle pause-café à Bourg d’Oisans, le car nous emmène à la gare de Grenoble. Nous finissons le retour, en train, jusqu’à St Priest. Notre jeune présidente SPM, Renée, nous accueille avec des pâtisseries et des boissons, comme une mère qui retrouve ses enfants J.

Au final, cette petite aventure a démontré le dévouement et l’efficacité de la gendarmerie de montagne, de la sécurité civile, du personnel de l’office du tourisme, de la mairie de St Christophe et de Bourg d’Oisans. Nous leur en sommes reconnaissants.

Reste encore à récupérer la voiture d’Agnès, dès que la route sera, à nouveau ouverte. Mais en attendant, notre ancien président SPM, Serge, la dépanne en lui prêtant un magnifique bolide : une Subaru 4x4 quasi neuve.

Petite pensée d’ailleurs à Serge, qui est hospitalisé, pour la pose d’une prothèse de hanche. Bon rétablissement à lui.

"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
"Aventure en Oisans"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article