Sortie de ski

Publié le par Julien

Les enfants de SPM ont pu profiter d’un voyage organisé pour passer une journée de ski à la Clusaz. Léna, Hind, Julie et Yasmine, accompagnées de Vincent et de Julien se sont levés tôt ce samedi  février.

Tout ensommeillés encore, nous nous sommes installés dans le car où nous avons pu terminer notre nuit en nous laissant conduire. La route était un peu encombrée de nombreux vacanciers en provenance de contrées et de régions diverses, mais le retard occasionné ne fît qu’aiguiser notre appétit de neige !

Chaussés de plastique et bardés de nylon, chargés qui d’une simple paire de bâton, qui de son attirail complet plus celui d’une camarade plus jeune, nous attînmes le premier téléski, connu aussi sous le sobriquet plus terre-à-terre de tire-fesses.

C’est là que tout se joua : trois de nos jeunes descendait tout schuss la première piste verte - Maîtrise totale, excès de confiance ou ignorance de la technique du virage ? - Quoi qu’il en soit, il n’y eu pas de casse. La moins âgée, par contre, affichait un moral en berne, submergée qu’elle était par son appréhension. Il fallut avoir recours à la persuasion : le haut de la piste se situant trop haut et le bas trop en bas, l’heure n’était plus aux atermoiements et il allait falloir se résoudre à descendre, le ski s’avérant la solution la plus simple. Elle s’y résolut donc. Le premier virage effectué,  agrippée au bâton de l’accompagnateur, la météo passa du gris foncé « Je ne veux pas faire de ski ! » au bleu azur « Il était bien ce virage, on fait encore du ski ? » en l’espace de trente secondes chrono. Hormis quelques nuages passagers au cours de l’après midi, le moral se maintint par la suite.

Nous prîmes ensuite la télécabine afin de gagner de l’altitude et trouver une neige meilleure, ainsi qu’une piste plus adaptée aux premières glissades en autonomie. La croûte une fois cassée au soleil, les progrès furent immédiat et les apprentissages nombreux : effectuer des virages et utiliser toute la piste, se retourner et se relever suite à une chute, peaufiner l’utilisation du téléski et recommencer jusqu’à épuisement.

Vincent et Julien se relayèrent pour accompagner les skieuses les plus avancées sur une piste plus longue et plus bleue, voire rouge par moments pour Julie. Yasmine fit preuve d’une patience et d’une abnégation qui s’avéra payante. Surmontant le trop plein de sensations engendré par la vitesse, elle gagna le bas de la piste après de nombreux virages, en enchaînant parfois quelques uns. Prochaine étape pour Yasmine : le ski en parallèle.

Pendant ce temps, Hind et Léna continuaient à enquiller de la verte, avec une maîtrise du chasse-neige croissante.

Avec tout ça, la journée fut vite passée et il fallut dire au revoir à la neige, ce qui ne se fit pas sans mal pour certaine.

Car, autoroute, DVD, parents au rendez-vous, rideau.

Sortie de ski
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article